Anatol Pikas est né en 1928 à Viljandi dans le sud de l’Estonie.

Son enfance est inséparable de l’histoire de son pays natal. Indépendante depuis la fin de la première guerre mondiale, l’Estonie fut, à la suite du pacte germano-soviétique, annexée à l’URSS en 1940, puis occupée par l’armée allemande en 1941 avant d’être, en 1944, à nouveau conquise par l’armée rouge et intégrée dans le bloc soviétique. De nombreux estoniens fuirent leur pays au moment de la seconde annexion par les troupes russes.

Le jeune Anatol Pikas participa à cet exil ; il avait quinze ans lorsqu’il se réfugia en Suède où il entama des études de philosophie et de psychologie. Il a soutenu sa thèse en 1966 et a été nommé professeur à l’université d’Uppsala à partir de 1968. Ses premiers travaux portent sur les méthodes de résolution pacifique des conflits.

Les premiers textes qu’il a consacrés à la question de l’intimidation entre élèves datent de 1974 et 1975 .

Le site officiel de la méthode Pikas (en anglais)

ESPACE COLLABORATEUR

PARTENAIRES

LE LIVRE DE LA METHODE