Les bases de la méthode

C’est une approche non-blâmante

L’intervenant adopte volontairement une attitude empathique. Il ne blâme pas les intimidateurs, ne punit pas, ne culpabilise pas. Il montre qu’il est préoccupé par la situation de l’élève cible de l’intimidation.

Elle prend la forme d’une série de rencontres individuelles avec les intimidateurs

Le harcèlement étant par nature un phénomène de groupe, l’objectif de la méthode est de défaire l’effet de groupe en ré-individualisant chacun de ses membres.

Les intimidateurs sont invités à rechercher eux-mêmes ce qu’ils pourraient faire pour que la cible se sente mieux

Ceux qui ont participé à l’intimidation sont incités à devenir les acteurs de la résolution du problème qu’ils ont créé. L’intervenant les place en position de réparer ce qu’ils ont fait subir à la cible.

Les entretiens se poursuivent jusqu’à ce que l’intimidation ait entièrement pris fin.

L’intervenant est aussi obstiné que bienveillant. Il poursuivra les entretiens jusqu’à ce que les intimidateurs aient trouvé une solution et que la cible se sente mieux.

ESPACE COLLABORATEUR

PARTENAIRES

SE FORMER

formation

Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous avec un membre formateur de la méthode de la préoccupation partagée. Un premier contact permettra de définir ensemble la mise en œuvre d’un programme de transmission selon vos besoins et vos disponibilités.

ACHETER LE LIVRE

livre-harcelement-scolaire-le-vaincre-c-est-possible

Ce livre est l’ouvrage de référence en langue française sur la méthode de la préoccupation partagée. Il constitue un excellent support pour appréhender cette méthode et sera votre meilleur allié pour l’assimiler dans le cadre de situations réelles.

VOIR LE FILM

entretien

Ce film, conçu par Jean-Pierre Bellon et Bertrand Gardette, a été réalisé par Canopé 63 avec le concours de lycéens engagés dans la prévention contre le harcèlement. Il décrit et commente les principales étapes de la méthode.